Le port du masque obligatoire en entreprise

Le port du masque obligatoire en entreprise
Masque en entreprise

Suivant les dernières préconisations du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), le gouvernement vient de revoir son protocole sanitaire. Principale mesure : le port obligatoire du masque en entreprise à compter du 1er septembre. Gare à ceux qui s’en exonéreront !

Les entreprises représente 24% des foyers de contamination

Les protocoles de sécurité actuels sur les lieux de travail oublient un facteur très important de propagation du Covid-19, celui de la transmission du virus par aérosol.

Ce constat établi par un un collectif de professionnels de santé, à incité le gouvernement à revoir le protocole sanitaire. En voici les grandes lignes :

Port du masque obligatoire dans les espaces partagés

Même assis à son bureau en respectant la distance réglementaire avec son collaborateur, le port du masque est obligatoire.

D’après les préconisations du haut conseil de la santé publique (HCSP). « Il est nécessaire de systématiser le port du masque dans tous les espaces de travail qui sont clos et partagés », a expliqué la ministre du travail à l’AFP. C’est-à-dire :

  • Dans les salles de réunions,
  • Les couloirs, les vestiaires,
  • Les Open Space,

Aujourd’hui, la distanciation sociale reste en vigueur et le port du masque devient obligatoire dans les espaces partagés, y compris lorsque les salariés respectent le mètre de distance ou sont séparés par des plaques de Plexiglas.

Une obligation prochainement étendue à la fonction publique

Ce qui est valable pour les entreprises devrait le devenir très prochainement pour la fonction publique.

Pas d’obligation pour les personnes travaillant à l’extérieur

L’obligation de porter le masque ne s’applique pas aux personnes qui travaillent en extérieur. Cependant, de plus en plus de villes et agglomérations impose le port du masque à l’extérieur ou dans les espaces publics ouverts, obligeant les entreprises à se conformer aux exigences des communes dans lesquels ils interviennent.

Obligation de fournir les masques pour les employeurs

Le masque devient un équipement de protection individuelle (EPI). À ce titre, l’employeur dans son obligation de prendre soin de la santé de ses salariés doit leur fournir les masques nécessaires. Qu’il s’agisse de masques chirurgicaux ou en tissu, il devra s’assurer de posséder un stock de qualité. Pour mémoire :

  • Les masques sont à changer toutes les quatre heures.
  • Les masques réutilisables sont à jeter après un certain nombre de lavages.

De possibles dérogations sont envisageables

Le lundi 24 août, la ministre du travail a évoqué de possibles dérogations au port obligatoire du masque. « Je souhaite que l’on puisse regarder les dérogations qui seront possibles. À la fois pour les activités pour lesquelles c’est très pénalisant. Mais aussi quand on voit qu’on a d’autres façons de se protéger, lorsque la distanciation physique est amplement respectée ».

Cependant, Elisabet Borne attend l’avis du HCSP pour prendre de nouvelles décisions.